• 1S-hist-th5ch2l1-La République et la question ouvrière : LE FRONT POPULAIRE

     

     

    La République et la question ouvrière : le Front Populaire

    Les accords Matignon (7 juin 1936)

    Rappels :

    Dès l'arrivée au pouvoir du front populaire grâce à sa victoire aux élections législatives de mai 1936, la France est paralysée par une vague de grèves sans précédent qui touche près de 2 millions de salariés. Pour les ouvriers, il s’agit de faire pression à la fois sur le patronat et le gouvernement pour qu’ils engagent rapidement des réformes sociales afin d’améliorer la condition ouvrière.

    Le gouvernement de front populaire, avec son chef Léon Blum, prend alors des mesures majeures connues sous le nom des accords Matignon, signés le 7 juin 1936 :

    Quels sont les mesures des accords de Matignon ?

    La mise en place de 2 semaines (15 jours) de congés payés par an aux salariés, le passage à la semaine de 40h (au lieu de 48h), l'augmentation des salaires (dans une fourchette allant de 7% pour les plus hauts à 15% pour les plus bas). Par ailleurs, les conventions collectives (accords entre salariés et patronat) sont encouragées. Autant dire du jamais vu !

    Toutes ces mesures ont participé à l'euphorie de l'été 1936. On parle souvent d'embellie de l'été 1936 qui vit les Français pour la première fois véritablement partir en vacances à la plage notamment, en tandem, en chantant.... L’accès aux loisirs (exemple : la fréquentation des musées) et aux sports augmente de façon importante.

     

    « 1S-hist-th5ch2l1-La République et la question ouvrière : LE FRONT POPULAIRE1S-hist-th5ch2l1-La République et la question ouvrière : LE FRONT POPULAIRE »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,