• VOCABULAIRE HISTOIRE-GÉOGRAPHIE TERMINALE S OPTION HISTOIRE

     

     


      

     

     


     

     

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    acteur : en géographie, ce terme désigne tout individu (citoyen,consommateur,etc.) et surtout tout groupe, issu des pouvoirs publics (Etat,collectivités territoriales [région, département, commune], Union Européenne) ou non (associations,entreprises, etc.), qui mène une action qui, consciemment ou non, a pour conséquence de transformer un espace. Les acteurs coopèrent souvent , et de plus en plus, entre eux et à différentes échelles (du local ... au mondial !). (B. Andraise)

     

      

      

    Agenda 21 : ensemble des recommandations pour le 21e siècle, visant à sauvegarder la planète dans une problématique de développement durable. Proposé lors de la conférence de Rio en 1992, l'Agenda 21 s'applique à toutes les échelles territoriales: la planète, l'Etat, la Région, la ville.  

    attractivité : capacité d'un territoire à attirer des habitants, des entreprises, des touristes; donc des activités et des emplois.

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    banlieue :

    barre HLM :

    brevet :

    BRICS :

     

     VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

      

    centre d'impulsion :

    cluster :  

     

      

     

     

    compétitivité : capacité – des entreprises,  d’un territoire – à faire face à la concurrence nationale et surtout internationale pour maintenir son rang, notamment par des innovations dans les secteurs de pointe. NB : « Un pôle de compétitivité est, sur un territoire donné, l’association d’entreprises, de centres de recherche et d’organisme de formations, engagés dans une démarche partenariale (stratégie commune de développement), destinée à dégager des synergies autour de projets innovants conduits en commun et en direction d’un (ou de) marché(s). Cette politique vise à susciter puis soutenir les initiatives émanant des acteurs économiques et académiques présents sur un territoire. »

     

     

     

    CPER :

     

     

    VOCUBULAIRE DE GÉOGRAPHIE-1ÈRE

     

    diagonale du vide : La diagonale du vide (aussi appellé diagonale des faibles densités) est une large bande du territoire français allant de la Meuse aux Landes (NB: des Pyrénées aux Ardennes en passant par le Massif Central) où les densités de population sont très faibles  (inférieures à 30 hab./km²) par rapport au reste de la France.  Elle correspond en partie à des zones rurales profondes; elle est due en partie à l'exode rural et la métropolisation. NB: La diagonale du vide fait débat dans la géographie de la France. (F. Ludwig)

      

    délocalisation :  

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    échelle :

    élargissement : processus par lequel de nouveaux pays intègrent l'Union européenne. La construction européenne a connu 6 élargissements. En termes relatifs à l'UE, on doit distinguer élargissement et approfondissement qui concerne l'augmentation des compétences de l'Union.

     

    espace :  

      

    étalement urbain : L’étalement urbain se caractérise par une extension des zones à forte densité de population autour des pôles urbains. Elle résulte des migrations résidentielles au-delà des proches banlieues, que ce soit un choix de vie pour accéder à une maison individuelle ou une contrainte économique liée au prix du logement et du foncier. Cet étalement urbain va de paire avec une augmentation des trajets, en particulier domicile travail, l’installation d’infrastructures supplémentaires et une artificialisation des espaces, notamment au détriment des espaces ruraux et de la biodiversité.

    L’étalement urbain est une caractéristique essentielle de l’urbanisation des quarante dernières années. Désormais, les limites de la ville sont de plus en plus floues et ses espaces environnants abritent un nombre croissant de Français.

    Dans un contexte de croissance de la population, un objectif possible est de limiter cet étalement urbain par exemple en « redensifiant » et rénovant les centres villes mais aussi en contrôlant l’urbanisation des zones périurbaines tant d’un point de vue quantitatif que qualitatif, de façon à s’assurer entre autres, de la préservation de corridors écologiques. A cet égard, le développement des « trames vertes » et des « trames bleues » fait partie des chantiers mis en avant par le Grenelle de l’Environnement.

    espace Schengen : espace de libre circulation des personnes entre les États européens signataires des accords Schengen (signés au Luxembourg à Schengen en 1985 mais entrés véritablement en vigueur en 1995. Il comprend actuellement 22 États de l'UE (donc pas tous !) et 4 États non membres de l'UE (Norvège, Islande, Suisse, Liechtenstein). Correspondant concrètement à un effacement des frontières intérieures de l'UE, l'espace Schengen fonctionne comme un espace unique en matière de voyages internationaux et de contrôles frontaliers pour les voyages sans contrôle des frontières internes. L'espace Schengen englobe actuellement plus de 400 millions d'habitants.

     

    exode rural : déplacement de la population des zones rurales (campagnes) vers les zones urbaines (villes). En France, l'exode rural débute relativement tardivement dans la seconde moitité du 19e siècle. Le dernier mouvement d'exode rural, en France, débute en 1945 et se termine grosso modo vers 1975 même si le mouvement se tarit quelque peu dès 1960. En France, cet exode rural est à mettre en relation avec la baisse des effectifs agricoles tout au long du 20e siècle; à tel point que l'auteur Henri Mendras a parlé de la "fin des paysans", titre de son ouvrage paru en 1967. C'est aussi ce vaste déplacement de population qui a soutenu l'urbanisation en France jusqu'en 1960.

     

     

     

    VOCUBULAIRE DE GÉOGRAPHIE-1ÈRE

      

    FMI :

      

    FMN :

      

    FTN :

      

      

     

      

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    GATT/OMC :

     

    gentrification :

     

    gestion durable : ensemble des dispositifs réglementaires censés assurer mla durabilité d'un espace, ou un mode de gestion destiné à valoriser les avantages économiqes et environnementaux d'un espace tout en le protégeant pour les générations futures. [voir: loi création du Conservatoire du Littoral, loi Montagne, loi Littoral]

    Grands emsembles :

      

    VOCUBULAIRE DE GÉOGRAPHIE-1ÈRE

     

      

      

    HLMhabitat à loyer modéré (HLM). Logement social destiné à partir des années 50 à remédier à la dégradation du parc immobilier français causée par la Seconde Guerre mondiale, puis à améliorer les conditions de logement des populations défavorisées. Édifiés pour la plupart durant les années 1950 et 1960 pour répondre à la pénurie de logements alors que les besoins croissants en main-d'œuvre imposaient de répondre rapidement à la demande, les grands ensembles cristallisent aujourd'hui l'ensemble des problèmes liés à la crise économique. Le fait d’habiter dans les grands ensembles constituait une forme de promotion dans les années 1950-1960 ; par contre aujourd’hui, les « cités » sont affublées d’une détestable réputation. Les bâtiments se dégradent, ce qui a parfois conduit à leur destruction. La politique de la ville et celle du logement recherche une certaine mixité sociale pour éviter la constitution de ghettos.

     

    hydrocarbures :

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    IDE : investissements direct étrangers : Investissements qu'une entreprise d'un pays effecture dans un autre pays sous formes diverses (ouverture de filiales, prises de participation dans le capital). Il s'agit de flux de capitaux (ou flux financiers).

     

    INSEE : Institut national de la statistique et des études économiques. Organisme public, créé en 1946, dont la mission est de produire, de centraliser et de diffuser les informations économiques et sociales, ainsi que de mener à bien des études de conjoncture et de prévision en France. En géographie, on cite souvent des statistiques de l'INSEE sur la démographique l'économie. La naissance de l'Insee en 1946 s'explique par la pauvreté de la statistique officielle en France jusqu'à cette date

    insularité : caractére de ce qui a la configuration, la situation et les problèmes des îles. L'un des points communs entre les RUP et les PTOM est l'insularité (ou leur caractère insulaire) mis à part la Guyane qui est continentale.

     

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

      

      

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    métropole : en géographie, le mot métropoleville-mère ») désigne une grande ville c’est-à-dire qui dépasse un certain seuil d’habitants et qui concentre un certain niveau de richesses et d’activités de services et de commandement.

     

    métropolisation :  La métropolisation désigne le processus de concentration de la population et donc de richesses dans les principales métropoles (aires urbaines). Ce processus est marqué par l’augmentation globale de la population dans les métropoles, un fort étalement urbain, une forte croissance des activités de services et de commandement : industries de pointe, services généraux (enseignement, santé), sièges sociaux des grandes entreprises, université, plates-formes logistiques, etc. Ce processus, qui est une conséquence de la mondialisation, concerne quasiment toutes les grandes métropoles des pays les plus développés.

     

     

     

    mitage : e n urbanisme, le grignotage ou mitage est une conséquence de l'étalement urbain. Il désigne l'implantation d'édifices dispersés dans un paysage. En France, le mitage s'oppose au caractère concentré des villages traditionnels. Ce phénomène est un des traits de l'étalement urbain et de la périurbanisation. Il tire son origine de l'envie des citadins de posséder une maison avec jardin à l'extérieur de la ville tout en restant à proximité de celle-ci, et de la faiblesse des prix des terrains. Lorsque les terrains libres commencent à atteindre un certain niveau de prix, le grignotage s'étend vers des zones moins chères, augmentant ainsi le degré d'étalement.

     

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    NIMBY: vient de l'anglais Not In My Back Yard qui signigie "pas dans mon arrière-cour". Individu, groupe ou attitude qui refuse les nuisances d'un équipement d'intérêt général dans son environnement proche.

     

      

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

     

    paradis fiscal : territoire proposant une fiscalité extrêmement avantageuse. Ex: iles Cayman et Aruba qui sont des PTOM dans les Antilles.

    paupérisation :

    pays atelier :

    pays émergent :

    pays pétrolier :

     

    périurbanisation : La périurbanisation est fille de l’automobile, qui impose une forte consommation d’espace et de temps. (définition en cours de rédaction)

      

    PIGS : acronyme crée par les milieux financiers pour désigner les économies des quatre pays de l’Union européenne qui ont des économies faibles : le Portugal, l’Irlande, la Grèce et l’Espagne. Certains parlent de "PIIGS" lorsqu'ils rajoutent l'Italie. (voir disparités socio-spatiales de l'UE).

      

    pôle de compétitivité Un pôle de compétitivité est, sur un territoire donné, l’association d’entreprises, de centres de recherche et d’organisme de formations, engagés dans une démarche partenariale (stratégie commune de développement), destinée à dégager des synergies autour de projets innovants conduits en commun et en direction d’un (ou de) marché(s). Cette politique vise à susciter puis soutenir les initiatives émanant des acteurs économiques et académiques présents sur un territoire.

     

    politique de la ville : ensemble de mesures - amorcées à partir de la fin des années 1970, prises par l'Etat mais faisant aussi intervenir des acteurs privés - destinés à : améliorer la qualité de la vie, diminuer les inégalités, lutter contre les phénomènes d'exclusion; en améliorant le bâti, les transports, la situation de  l'emploi, en revalorisant certains quartiers urbains, en particulier dans les banlieues difficiles (ZUS). 

     

    PTOM : Pays et Territoire d'Outre-Mer. Au nombre de 21. Ils appartient à des pays membres de l'UE mais ne font pas partie de l'espace communautaire européen. Ils ont un statut de territoires associés.

     

     VOCUBULAIRE DE GÉOGRAPHIE-1ÈRE

     

    recherche et développement : la recherche et développement (parfois abrégée en « R et D », « R & D » ou « R&D »).

     

     

    risque naturel :

     

    RUP: régions ultrapériphériques. Les 8 régions (si l'on compte Mayotte) qui font partie intégrante de l'Union Européenne mais qui présentent des caractères et des handicaps spécifiques.

     

     

    VOCUBULAIRE DE GÉOGRAPHIE-1ÈRE

      

    ségrégation :

    sidérurgie :

    synergie :

     

      

     

     

     

    VOCUBULAIRE DE GÉOGRAPHIE-1ÈRE

     

    technopôle : un technopôle est un espace produtif spécialisé dans les hautes technologies associations industrie de point et recherche (universités, grandes écoles, laboratoires...). On parle de parc scientifique et technologique. Les technopôles sont des pôles de compétitivité.

    technopole : une technopole est une ville dont une grande partie des activités sont spécialisées dans les hautes technologies. (ex: Grenoble). 

     

    territoire :

     

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    ultramarin : adjectif relatif à l'outre-mer.

    urbanisation : concentration croissante de la popoulation en milieu urbain, ce qui implique une augmentation de la superficie des espaces de peuplement urbain.

     

    VOCABULAIRE DE GÉOGRAPHIE-PREMIÈRES

     

    ZEE : zone économique exclusive. Espace maritime s’étendant jusqu’à 200 milles 
nautiques (370 km) des côtes sur lequel l’État littoral exerce des droits souverains en matière d’exploration et d’usage des ressources. NB: la France possède la 2e ZEE du monde (environ 11 millions de km²) derrière les Etats-Unis. En grande partie, grâce à ses territoires ultramarins.

    La France, de par ses département d'outre-mer et ses collectivités territoriales éparpillés dans tous les océans de la planète, possède la deuxième ZEE du monde, avec 11 00 000 km² (juste derrière celle des États-Unis  11 350 000 km² ; mais devant celle de l'Australie : 10 600 000 km²). La ZEE de la France couvre approximativement 8 % de la surface de toutes les ZEE du monde.

    ZFU : zone franche urbaine. (voir dossier dans ressources complémentaires).

    ZIP : zone industrialo-portuaire. (NB: ceux qui ne comprennent pas ont le droit de dire "port"). En 1ère les ports français dont il faut connaître la localisation (pour les croquis) et l'importance hiérarchique sont le port de Marseille, Bordeaux, Nantes et surtout Le Havre et Dunkerque qui sont les deux ports français faisant partie de la Northern Range (première façade maritime d'Europe et deuxième du monde)

     

    ZUS : zone urbaine sensible. Créées en 1996.